Portes ouvertes du collège Saint Hilaire

Les familles des écoles primaires du secteur du collège Saint Hilaire sont invitées à venir visiter le collège lors de la journée « Portes Ouvertes » du 12 janvier 2019, de 9h à 12h, munies du flyer d’invitation qui leur a été délivré à l’école primaire et de leur carte d’identité, en raison de l’application des mesures  du plan « Vigipirate renforcé ».

Article de Nice-Matin :

Voyage à Paris, décembre 2018.

Le voyage s’est déroulé du samedi 15 décembre au vendredi 21 décembre 2018. Nous avons voyagé en bus (14 heures), la SNCF étant incapable de nous fournir des billets aller-retour. 47 élèves ont participé au voyage.

Le groupe devant le château de Versailles.

Dimanche matin, après avoir posé nos bagages à l’hôtel Maubuisson du MIJE, nous avons visité le musée de l’Homme, place du Trocadéro.

Arrivée sur l’esplanade du Trocadéro.
Dimmatin18-min

Dimanche après-midi, nous avons gravi sur la colline Sainte Geneviève pour visiter le Panthéon.

No Images found.

Dimanche-apm18-compressed

Lundi matin, nous sommes allés au jardin des plantes pour visiter la galerie de paléontologie et la grande galerie.

Lundi-matin-118-min

Lundi-matin-218-compressed

Lundi après midi, nous sommes montés aux tours de Notre Dame.

Lundi-apm18-min

Nous sommes passés par le marché de Noël du jardin des Tuileries.

Mardi matin, nous avons assisté à des conférences scientifiques (électromagnétisme, sens et cerveau ) au sein du palais de la découverte.

Mardi-matin-18-min

Mardi après-midi, nous avons visité le musée Grévin et le grand Rex.

Mardi-apm-18-compressed

Mardi soir, nous avons fait une petite croisière nocturne sur la Seine.

Mercredi matin, nous sommes montés au troisième étage de la Tour Eiffel.

Mercredi-matin18-compressed

Les Invalides.

Mercredi après-midi, nous sommes descendus dans les catacombes.

Mercrediapm18-min

Jeudi matin, nous avons visité le château de Versailles.

Jeudi-matin-18-compressed

Jeudi après-midi, les élèves ont participé à un jeu de piste dans les jardins de Versailles.

Jeudi-apm-18-min

Quelques photos de groupes :

Nous sommes ensuite rentrés en bus à Grasse.

Lutte contre les clichés sexistes tournés vers les filles.

Les élèves ont travaillé en SVT sur la notion de sexe dans une espèce. Et les notions de différences filles-garçons ont surgi. Après des échanges au sein de la classe qui ont permis de déconstruire certains à-priori, ils devaient réaliser une affiche qui dénonçait un des clichés les plus éculés sur les filles. Il avait le choix du cliché et de la forme de leur affiche.

Voici quelques-uns de leurs travaux.

  

Journée de lutte contre le SIDA.

Ruban rouge des troisièmes

Jeudi 06 décembre 2018, les élèves de troisième ont réalisé un ruban rouge dans la cour du collège Saint-Hilaire au début de la récréation de 10 h pour sensibiliser leur camarades à cette pandémie. Cette action venait en conclusion d’une semaine de mobilisation et de réflexion sur le SIDA, ses traitements et sa prévention. 

Ils ont suivi, par classe une co-intervention de Mme Grondin, infirmière, et de Mme Dumouchel, professeure de SVT. Puis ils ont réalisé des affiches de prévention contre le SIDA qui ont été affichées dans les couloirs du collège. 

Ceci marque la première étape du final de leur parcours « mon corps m’appartient » qu’ils ont débuté en quatrième. 

Journee-sida-06-12-18-compressed

Première sortie au MIP.

Cette première sortie fut l’occasion d’une première prise de contact pour les élèves de cinquième 3. 

Ils ont travaillé sur le thème « parfumerie et Moyen-Age ». Après un rappel historique sur les activités de tannerie, et de parfumerie au Moyen-Age, ils ont pu appréhender les techniques de macération et distillation à la base de la parfumerie. 

Sortie-1-MIP-53comp-

« égalité filles-garçons », Saint-Hilaire sur le pont.

Mardi 20 novembre 2018, des élèves de cinquième se sont rendus au CIV à Valbonne pour participer à la restitution du travail accompli avec deux classes de sixième en avril 2018. 

Ce travail rentrait dans un projet initié par le CESCIR du bassin Cannes-Grasse (versant grassois). Il concernait tous les élèves du primaire au secondaire.

Après une séance de réflexion et suite à différentes actions de sensibilisation, les élèves ont choisi de réaliser un imagier sur les idées reçues autour du thème.  

La restitution a beaucoup plu aux élèves qui ont pu voir les autres productions et défendre sans complexe la leur. 

Bilan du projet MEDITES – Monde Nocturne – épisode 2

Le jeudi 31 mai, les élèves de 4e2 ont présenté leur projet MEDITES – Monde Nocturne aux élève de 6e de notre collège.

 

 

.

Des élèves du collège qui n’avaient pas cours ont aussi profité de ce moment pour découvrir le projet et les différentes thématiques abordées.

Après cette présentation les élèves ont assisté à un spectacle sur le monde nocturne par la Compagnie Pantai, tout le monde a été conquis par l’atmosphère et le talent des interprètes !

De plus les élèves ont pu échanger avec les artistes à l’issue de la représentation, une excellente manière de clôturer ce projet !

 

 

Trophée impro finale Paris – Jour 2

Le rendez-vous est fixé à 10h au théâtre de la Madeleine à Paris. Construit en 1924, cette scène emblématique parisienne a accueilli de célèbre artiste dont Sacha Guitry qui y fera son lieu de prédilection de 1930 à 1942 et il où créera 24 de ses pièces dont les très connues « Le Nouveau Testament » ou « N’écoutez pas, Mesdames ». Il accueille aujourd’hui 4 équipes de collégiens improvisateurs amateurs issu des qualifications organisées dans quatre régions de France : Brest, Paris, Rochefort et Grasse.

Cette première partie permet aux élèves de compléter leur parcours d’éducation artistique et culturelle déjà engagé hier. Une visite est organisée par le directeur artistique qui a plongé les élèves dans le monde du théâtre. Son architecture s’inspire des théâtres à l’italienne du XVIIe siècle où la salle et la scène se répondent. Les 750 spectateurs sont repartis dans la salle en forme d’un fer à cheval. Cette salle, qui impressionne nos élèves par son élégance et ses dimensions, cache quelques secrets comme la coupole qui s’ouvre pour laisser apparaître le ciel étoilé ou baigner de lumière naturelle l’ensemble de la salle.  D’autres mystères se racontent autour du fantôme de Sacha Guitry qui hanterait les lieux. En effet, la loge principale porte le nom de son plus célèbre acteur Sacha Guitry. Les peintures murales créées par son directeur artistique de l’époque ont été conservées. Il faut compter sur un ajout plus récent de l’acteur Patrick Bruel qui y a fait construire une douche. Dans une seconde partie, les élèves découvrent les différents corps de métiers du monde du théâtre allant du régisseur au directeur artistique. C’est l’occasion pour eux de poser de nombreuses questions sur le monde du spectacle et d’enrichir leur parcours avenir.

 

Après cette visite, nos jeunes ont des étoiles dans les yeux. Ils oscillent entre stress et excitation. Le théâtre leur met à disposition une salle de répétition afin d’organiser des entraînements avant le match prévu à 14h. Cet atelier est encadré par 4 coachs pendant que les autres organisent le filage technique en plateau.

Cette phase d’échauffement permet de jouer ensemble, de prendre des décisions communes, d’apprendre à s’écouter et à se respecter pour construire et être créatif. Papy, le directeur artistique du Trophée d’improvisation, encourage les élèves en mettant en avant les valeurs de l’impro : « s’amuser, rire, partager et jouer ensemble d’où que l’on vienne ». L’occasion pour eux d’inscrire ces valeurs dans leur parcours citoyen.

Le spectacle commence à 14h devant environ 500 personnes dont des collégiens engagés dans le Trophée d’impro sur d’autres villes d’idf et de nombreux parents et famille mais également des professeurs et des professionnels qui ont fait le déplacement de toute la France pour assister à La prestation. Une ambiance conviviale et survoltée règne dans la salle. Les équipes prennent place sur la scène de chaque côté de la patinoire, l’équipe de Grasse Porte les maillots orange. L’improvisation théâtrale, inventée au Canada, s’inspire du hockey sur glace car le match se joue dans une patinoire et les équipes portent des maillots de hockey. Un arbitre se charge de faire respecter les règles du jeu comme celle du cliché qui sanctionne les joueurs faisant référence aux caractéristiques physiques des joueurs.

 

Le match se déroule en 3 manches où chaque équipe se rencontre. Nos élèves de l’équipe Grassoise remporte la première manche mais perdront les deux suivantes. Le dispositif dis moi dix mots est à l’honneur, les élèves devront jouer sur l’un des mots du dispositif ce sera : le bagout du hibou. L’occasion pour eux de diversifier leur vocabulaire et de maîtriser des éléments sémantiques qu’ils connaissent mal. Une manche est également proposée dans la catégorie chantée, un moment hilarant tout en auto-dérision qui a conquis le public.

Malheureusement, l’équipe de Grasse ne remporte pas cette finale lors de leur première participation, c’est l’équipe de Paris qui sera sacrée gagnante. L’équipe de Brest se voit elle attribuer le prix du Fair-play.  Durant ce match, l’une de nos élèves, Ninon du collège Canteperdrix, s’est vue décerner la deuxième étoile de la meilleure joueuse de ce tournoi.

Jamel Debbouze est venu sur scène féliciter les équipes et les encourager à développer leur compétence scénique à travers les ateliers d’improvisation qui favorisent le vivre ensemble et La connaissance de l’autre. Il souligne également le rôle de la diversité des pratiques artistiques et La diffusion de ces pratiques au sein des milieux scolaires défavorisés qui permet de réduire les inégalités sociales et combattre tous les mots finissant en -isme qui polluent notre société.

 

Les familles et les joueurs sont ensuite invités à participer à un goûter et rencontrer Jamel Debbouze pour échanger individuellement quelques mots et prendre des photos en sa compagnie. Un moment très émouvant où de nombreux élèves étaient gagnés par l’émotion. Au-delà de rencontrer une de leurs idoles, on peut lire dans le comportement des élèves une fierté d’appartenir à une équipe et un sentiment d’appartenance à la famille de l’impro. Ils développent des capacités de collaboration, de soutien, de motivation qui sont celles développées dans La parcours citoyen.

 

Des projets qui laisseront une trace mémorable dans la tête de nos élèves…

 

 

Compte rendu rédigé pour la daac et pour le collège Saint Hilaire de Grasse, 30 mai 2018.

Mélanie Fillion-Robin

Professeur d’arts plastiques au collège Saint Hilaire

Chargée de mission daac Patrimoine à Grasse.