Préparation de la journée des droits des femmes (08-03-21)

Les élèves de 5ème 2 sont engagés-es dans une action pour la journée des droits des femmes.

Ils ont abordé leur réflexion à partir d’un exercice calqué sur la BD « peau d’homme ». Les filles devaient répondre à la question : « si j’héritais d’une peau d’homme, je pourrais … » et les garçons à la question : « si j’héritais d’une peau de femme, je pourrais … ».

Dessins de Mme Mendez

Ils ont ensuite travaillé en groupe sur les stéréotypes femme-homme et clichés socio-culturels.

Puis, ils ont échangé et discuté autour des affiches qu’ils avaient construites.

Le travail se poursuivra dans de prochaines séances.

SIDACTION 2020 au collège

Le 01-12-2020 les élèves du collège ont participé à la journée mondiale de lutte contre le SIDA.

Le matin, au portail, tous les élèves ont reçu un petit ruban à épingler sur leur veste. Des rubans ont été également distribués aux personnels présents.

Les rubans avaient été confectionnés par les élèves de sixième, avec leurs professeurs (Mme Dumouchel, Mme Vandenbroucke et M Royer).

Les élèves de quatrième ont réalisé un ruban dans la cour à la récréation de 10 h 45.

Les élèves de troisième ont réalisé des affiches après avoir suivi une intervention-prévention par Mme Derick et Mme Dumouchel. Les affiches sont exposées dans le hall du collège et un vote est organisé auprès des élèves et des personnels pour désigner l’affiche la plus aboutie.

Sidaction20-21_compressed

Observations astronomiques au collège Saint Hilaire

Entre 19 h et 22 h, les élèves de quatrième 3 ont pu utiliser le télescope du dispositif C2PU basé sur le site de l’Observatoire de la Côte d’Azur, situé sur le plateau de Calern. Ils ont pris les commandes du télescope à distance et ont réalisé des acquisitions de données sur la signature lumineuse des astéroïdes.

Obs-22-01-20

Les classes de CM2 de Gambetta et Saint-Exupéry visitent leur futur collège.

Mardi 18 et Jeudi 20 juin, le collège Saint-Hilaire a accueilli de futurs élèves de sixième. Mardi, ce sont les élèves de CM2 de Saint-Exupéry qui étaient dans nos murs et jeudi, ce fut les élèves de Gambetta.

Le matin, ils ont participé à une course d’orientation dans le collège, encadrés par les élèves de M Cortasa, professeur d’EPS. Cette course leur a permis d’appréhender le plan de l’établissement de façon ludique.

Ils ont mangé à la cantine et profité d’un moment détente sur le plateau sportif.

Ils ont également eu un aperçu de leur future vie de collégien en dehors des temps de classe avec Mme Auriol, CPE.

L’après-midi, ils ont effectué trois ateliers : en italien avec Mme Milan, en allemand avec Mme Perry et en Sciences avec Mme Dumouchel, Mme Laborie (pour le jeudi) et M Royer (pour le mardi).

Ils ont pu effectuer des manipulations, encadrés par des élèves de sixième (mardi) ou de cinquième et troisième (jeudi). Les professeurs de SVT remercient leurs élèves pour cet investissement.

visite-des-ce2

Les sixièmes à la découverte de la nature.

Les élèves de sixièmes 3 et 5 se sont rendus au parc de Vaugrenier à Villeneuve-Loubet, le mardi 04 juin 2019.

Encadrés par deux animateurs nature, ils ont pu découvrir les espèces animales qui sont dans les grandes herbes, puis les espèces insolites hébergées sur le parc.

Répartis en deux groupes, ils ont participé aux deux activités proposées.

Ils ont collecté tous les petits animaux accrochés, cachés ou volants autour des prairies à graminées du parc. Puis, ils les ont identifiés avant de les relâcher.

Ils ont également visité le parc Vaugrenier pour observer des espèces remarquables ou invasives.

Les deux groupes ont permuté après le pique-nique pris sur une des pelouses du parc.

vaugrenierjuin19

Deux classes à Valrose (université de Nice).

Lundi 27 mai 2019, les élèves de 4°3 et 3°5 se sont rendus sur le campus Valrose de la faculté des sciences de Nice. Accueillis au sein du bâtiment Fizeau de l’OCA (observatoire de la Côte d’Azur) par une équipe de chercheuses -eurs, ils ont participé à différents ateliers sur la place des femmes en astronomie et leur invisibilisation en sciences. Tout au long de cet après midi, des observatrices-eurs ont noté les interactions filles-garçons au sein des différents groupes.

feeastro27-05-19

Ce temps d’échanges avec les adultes et entre-eux a permis aux élèves de déconstruire certains stéréotypes encore prégnant sur le rapport femmes-sciences. Ils ont aussi entendu le témoignage d’une chercheuse, qui venait d’obtenir un poste au CNRS après 15 ans d’études et 5 post-doc.