Lutte contre les clichés sexistes tournés vers les filles.

Les élèves ont travaillé en SVT sur la notion de sexe dans une espèce. Et les notions de différences filles-garçons ont surgi. Après des échanges au sein de la classe qui ont permis de déconstruire certains à-priori, ils devaient réaliser une affiche qui dénonçait un des clichés les plus éculés sur les filles. Il avait le choix du cliché et de la forme de leur affiche.

Voici quelques-uns de leurs travaux.

  

Journée de lutte contre contre le SIDA.

Ruban rouge des troisièmes

Jeudi 06 décembre 2018, les élèves de troisième ont réalisé un ruban rouge dans la cour du collège Saint-Hilaire au début de la récréation de 10 h pour sensibiliser leur camarades à cette pandémie. Cette action venait en conclusion d’une semaine de mobilisation et de réflexion sur le SIDA, ses traitements et sa prévention. 

Ils ont suivi, par classe une co-intervention de Mme Grondin, infirmière, et de Mme Dumouchel, professeure de SVT. Puis ils ont réalisé des affiches de prévention contre le SIDA qui ont été affichées dans les couloirs du collège. 

Ceci marque la première étape du final de leur parcours « mon corps m’appartient » qu’ils ont débuté en quatrième. 

Journee-sida-06-12-18-compressed

Première sortie au MIP.

Cette première sortie fut l’occasion d’une première prise de contact pour les élèves de cinquième 3. 

Ils ont travaillé sur le thème « parfumerie et Moyen-Age ». Après un rappel historique sur les activités de tannerie, et de parfumerie au Moyen-Age, ils ont pu appréhender les techniques de macération et distillation à la base de la parfumerie. 

Sortie-1-MIP-53comp-

 

« égalité filles-garçons », Saint-Hilaire sur le pont.

Mardi 20 novembre 2018, des élèves de cinquième se sont rendus au CIV à Valbonne pour participer à la restitution du travail accompli avec deux classes de sixième en avril 2018. 

Ce travail rentrait dans un projet initié par le CESCIR du bassin Cannes-Grasse (versant grassois). Il concernait tous les élèves du primaire au secondaire.

Après une séance de réflexion et suite à différentes actions de sensibilisation, les élèves ont choisi de réaliser un imagier sur les idées reçues autour du thème.  

La restitution a beaucoup plu aux élèves qui ont pu voir les autres productions et défendre sans complexe la leur. 

Participation de quinze élèves de Quatrième à la fête de la science.

Les anciens élèves de cinquième 5, actuels élèves de quatrième, se sont rendus à l’observatoire océanographique de Villefranche, pour tenir un stand dans le cadre de la fête de la science.

Ils ont présenté au public scolaire (primaire et secondaire) ainsi qu’à des chercheurs, le fruit de leur travail dans le cadre du projet « Adopt a float ». D’abord intimidés, ils ont vite trouvé leurs marques et ont su convaincre petits et grands. Les différents chercheurs et étudiants du centre ont reconnu la qualité de leur travail et la bonne maîtrise du sujet. Les organisateurs de l’évènement ont gardé leurs maquettes, posters et plateau de jeu pour les utiliser au cours des deux journées « fête de la science » du week-end, saluant ainsi la qualité de leurs réalisations.

Parallèlement à la tenue du stand, les élèves ont pu visiter les autres stands à tour de rôle. Ils ont rencontré des chercheurs autour de thèmes très divers comme les déchets plastiques, le développement embryonnaire, le zooplancton ou les outils d’observation développés au centre de Villefranche.

Ils ont terminé la journée par une visite de la bibliothèque du centre, qui se situe dans l’ancienne maison des galériens.

journee Villefranche. Vendredi 13 octobre 2017

Les élèves de 5°5 exposent leur projet « adopt a float »

Les élèves de 5°5, pour finir leur parcours « adopt a float », ont exposé leur travail au CDI. Ils ont reçu les classes de sixième et leur ont expliqué différents points autour du flotteur et du phytoplancton.

Ils avaient constitué quatre stands : une présentation de notre site partenaire, le laboratoire océanographique de Villefranche ; une maquette du flotteur « 5 sur 5 Hilaire » ; un jeu de plateau sur  l’océan ; et une vision des rôles du phytoplancton. Chaque élève de sixième a pu suivre l’ensemble des explications sur chaque stand.

Les élèves de sixième ont été très enthousiastes et ravis de leur visite. Les professeurs qui les accompagnaient, ont apprécié la qualité des interventions et du travail fourni par les élèves de 5°5.

L’équipe pédagogique (Mme Dumouchel, Mme Putoud, Mme Vandenbroucke et M Royer) félicite la classe pour son investissement sur le projet tout au long de l’année. Nous espérons être retenu pour la fête de la Science en octobre 2017, pour que les élèves y tiennent un stand et présentent leur travail aux collégiens du département.

Presadoptjuin2017

Action prévention tabagisme en cinquième.

Fin mai, début juin, les élèves de cinquième ont participé à une réflexion et un travail sur la lutte contre le tabagisme, impulsés par Mme Grondin, infirmière. Ils ont réalisé chez eux et pendant deux séances entre midi et deux, des affiches sur le sujet. Ils les ont installées dans le couloir de la vie scolaire. Les 5°1 ont réalisé le titre de l’exposition. Les 5°3 et 4 ont réalisé les slogans qui sortent des paquets de cigarettes. Les 5°2 et 5 ont travaillé, en maths, en quantifiant quelques conséquences du tabagisme. Et les 5°5 ont résumé leurs conclusions sur des affiches.

Prevtabac2017

Saint Hilaire à Cannes pour la semaine de la Critique

Les élèves de 3ème 3, encadrés par Mmes Cabin et Putoud, professeurs de Lettres, ont participé à la semaine de la critique.

Après deux séances au collège Saint Hilaire, les élèves se sont rendus à Cannes pour visionner deux courts-métrages et un long-métrage, avant d’échanger avec de grands critiques de cinéma dont Charles Tesson.

Bravo à tous pour ce beau projet, à reconduire!

Les élèves de 5°5 en visioconférence avec un chercheur.

Mardi 9 mai, dans le cadre du projet « Adop a float », les élèves de 5ème 5 ont communiqué, par visio-conférence, avec Edouard Leymarie, chercheur au Laboratoire Océanographique de Villefranche/Mer.

Ils ont posé des questions pour avoir des précisions sur le fonctionnement du flotteur, mais également sur le parcours et les centres d’intérêts d’Edouard qui l’ont conduit à devenir chercheur.

Les élèves utiliseront ces questions/réponses pour le jeu de plateau autour de leur projet qu’ils ont entièrement réalisé.

Pendant la séance, ils ont également continué la maquette du flotteur à l’aide de boites de conserves, carton, boules de polystyrène, sacs poubelles… Le tout devrait être finalisé très prochainement !

visioconf