Projet CM2-6ème « Math et poésie »

Les élèves de CM2 de la classe de Mme Siguenza ont réalisé une exposition à la villa Saint Hilaire pour valoriser leurs travaux sur le projet « Math et poésie ». Ils ont également inséré des poèmes des élèves de 6e1 de la classe de Mme Vandenbroucke. Un grand bravo pour ce beau travail de valorisation.

Maths-et-Poesie-villa-St-Hilaire-

Projet CM2-6ème, « Math et poésie »

Les élèves de CM2 de l’école St Exupéry et les élèves de 6e1 du collège St Hilaire ont travaillé en parallèle sur le projet « Maths et Poésie ». Vendredi 10 juin, les 2 classes se sont retrouvées au collège pour lire leurs productions. Les CM2 avaient fait chacun un calligramme et l’ont récité. Les 6ème quant à eux avaient rédigé un poème « Si j’étais… » et avaient travaillé en groupe pour détourner les Fables de La Fontaine. Bravo pour leur travail et leur imagination ! 

Maths-et-poesie_cm26e

Visite à l’observatoire de Nice

Les élèves de 3ème3 se sont rendus sur le mont Gros à Nice. Sur ce site de l’OCA, ils ont visité différentes coupoles et instruments d’observation, le matin. Dans l’après-midi, ils ont parcouru une exposition sur « les pionnières de l’astronomie » et joué à « la frise chronologique des pionnières de l’astronomie ».

OCA-expo-pionnieres-12-mai-2022

Visite des 3° 3 à l’observatoire de la Côte d’Azur.

Vendredi 03 décembre, les élèves de troisième 3 sont allés à l’observatoire de la Côte d’Azur, ancien observatoire de Nice, sur le site du Mont-Gros qui domine Nice.

Ils ont pu admirer la superbe vue sur la baie de Nice avant de se plonger dans la visite de la Grande coupole et d’Universarium, une exposition interactive sous la grande coupole.

Répartis en trois groupes, au cours de trois ateliers ils se sont familiarisés avec « les distances astronomiques de l’univers » , « les instruments historiques d’observation » et « l’origine des atomes ». Accompagné dans leur découverte par un médiateur scientifique et guidé par un livret, ils ont enrichi leurs connaissances.

La matinée s’est terminée par la visite de la grande lunette sous la coupole.

Observatoire-de-Nice-03_12_21-3e3

Journée de lutte internationale contre le SIDA au collège Saint-Hilaire.

La journée a commencé par la distribution de petits rubans rouges à tous les élèves du collège. Ces rubans avaient été confectionnés par les élèves de sixième encadrés par Mesdames Dumouchel et Vandenbroucke et M Royer.

Distribution des rubans.

En arrivant dans le hall du collège, les élèves ont découvert l’exposition des affiches des troisièmes qui ont été accrochées par les internes, la veille au soir.

expoHall.key_compressed

Ils ont ensuite vu les rubans accrochés sur les portes de leurs salles de classe.

Juste avant la récréation de 10h, les quatrièmes ont dessiné dans la cour un grand ruban rouge.

Pendant toute la journée, tous les élèves ont voté pour désigner l’affiche qui leur plaisait le plus.

Observations astronomiques au collège Saint Hilaire

Entre 19 h et 22 h, les élèves de quatrième 3 ont pu utiliser le télescope du dispositif C2PU basé sur le site de l’Observatoire de la Côte d’Azur, situé sur le plateau de Calern. Ils ont pris les commandes du télescope à distance et ont réalisé des acquisitions de données sur la signature lumineuse des astéroïdes.

Obs-22-01-20

Deux classes à Valrose (université de Nice).

Lundi 27 mai 2019, les élèves de 4°3 et 3°5 se sont rendus sur le campus Valrose de la faculté des sciences de Nice. Accueillis au sein du bâtiment Fizeau de l’OCA (observatoire de la Côte d’Azur) par une équipe de chercheuses -eurs, ils ont participé à différents ateliers sur la place des femmes en astronomie et leur invisibilisation en sciences. Tout au long de cet après midi, des observatrices-eurs ont noté les interactions filles-garçons au sein des différents groupes.

feeastro27-05-19

Ce temps d’échanges avec les adultes et entre-eux a permis aux élèves de déconstruire certains stéréotypes encore prégnant sur le rapport femmes-sciences. Ils ont aussi entendu le témoignage d’une chercheuse, qui venait d’obtenir un poste au CNRS après 15 ans d’études et 5 post-doc.